La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Festival Frye — Mots en mouvement

Posté le 05/05/2015

Logo du Festival FryeLogo du Festival Frye

Ajustements apportés mercredi 6 mai.

La semaine dernière, dans le cadre du Festival Frye, au Centre Aberdeen, l’Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada (ATTLC), qui compte environ 150 membres, organisait une performance de traduction littéraire en deux mouvements : Mots en mouvement 2015 Édition Moncton. Au nom de notre ACLJ, j’ai participé au premier mouvement, mais pas au second.

Affiche de l'événement.Affiche de l'événement.

Deux extraits de textes à traduire — un en français, Le Petit livre noir de Larry Tremblay, l’autre en anglais, Boo de Neil Smith.

Deux pages comportant des pièges langagiers et offertes sans contexte.

Bien que les traducteurs ne travaillent principalement que vers leur langue maternelle, surtout en traduction littéraire, j’ai effectué la traduction des deux textes.

Lors de l’événement, j’ai donc pu proposer mes deux traductions, m’étant annoncé à titre de traducteur amateur.

L’intérêt dans ce genre d’exercices est de constater comment chaque traducteur et traductrice a surmonté les obstacles langagiers offerts par les textes.

Des commentaires du groupe et des échanges avec les auteurs ont aussi permis de mettre en perspective plusieurs aspects reliés à la traduction littéraire.

Normalement, il est possible de demander des précisions préalables et de connaître le contexte ainsi que le texte dans son ensemble. Ce qui permet de mieux rendre les intentions de l’auteur ou auteure.

Sonya Malaborza représentante de l'Atlantique au CA de l'ATTLC. Photo CF.Sonya Malaborza représentante de l'Atlantique au CA de l'ATTLC. Photo CF.Ce genre d’activité de groupe permet de briser l’isolement professionnel inhérent à l’activité de traduction. Cette année, c’est la première fois que cette activité financée par le Conseil des arts et des lettres du Québec contient un volet hors Québec nous indique Sonya Malaborza lors de sa présentation d’ouverture.

Les auteurs invités ont gracieusement offert des textes inédits, qui s’apprêtent à paraître. Dans le cas de Boo, par Neil Smith, ce sera une sortie en sept langues plus ou moins simultanément.

Larry Tremblay. Photo CF.Larry Tremblay. Photo CF.

Les auteurs ont lu leur texte original, puis ils ont écouté les diverses traductions des participants et participantes alors qu’ils tenaient en main la traduction officielle de leur texte.

Neil Smith. Photo CF.Neil Smith. Photo CF.

Un moment fort fut certainement la lecture par Sonya de sa traduction (à ne jamais paraître) en chiac (le franglais de la région de Moncton) du texte de Neil Smith.

Hilarité générale, mais exercice combien difficile, car il comprend deux traductions (de l’anglais au français et du français au chiac) de même qu’une adaptation langagière (pour la sonorité et l’accent).

Pas facile de briser les règles langagières pour donner précisément une auralité de la parole.

Cet événement était organisé par Sonya Malaborza et Yves Dion, directeur de l'ATTLC à Montréal. La très enjouée Marie-Paule B.-LeBlanc, coordonnatrice des relations communautaires du Festival Frye et dont j’ai parlé dans un billet précédent, a assuré la coordination entre l'ATTLC et le festival.

Deux autres personnes rencontrées ont démontré un intérêt réel pour les activités de notre ACLJ. Malheureusement, j’ai perdu les coordonnées de la femme posant avec moi dans la photo ci-dessous.

L’autre contact est une surprise que j’annoncerai au cours des prochaines semaines, personne avec qui nous sommes en lien grâce à LinkedIn.

 

Claude Filimenti
Directeur général
Association pour la création littéraire chez les jeunes

 

Claude Filimenti, femme intéressée par notre ACLJ, Neil Smith. Photographe anonyme.Claude Filimenti, femme intéressée par notre ACLJ, Neil Smith. Photographe anonyme.

votresite.ca : Tout pour faire un site à succès.

Partagez

Ancien logo de L'Association pour la création littéraire chez les jeunes (ACLJ).Ancien logo de L'Association pour la création littéraire chez les jeunes (ACLJ).

© 2015. Association pour la création littéraire chez les jeunes. Tous droits réservés.

Flag Counter

Visiteurs uniques

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?