La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Journée du multiculturalisme à Moncton 2015

Posté le 03/07/2015

Révisé le 4 juillet 2015 pour complément d'information.

Révisé le 8 juillet 2015, pour ajout de lien YouTube suite à l'interdiction par Sony Music.

Corrigé certains renseignements le 13 juillet 2015.

Ruelle Oak, Midis-Musique à Moncton, Journée du multiculturalisme organisé pour l'Association multiculturelle du Grand Moncton (AMGM), photo CF.Ruelle Oak, Midis-Musique à Moncton, Journée du multiculturalisme organisé pour l'Association multiculturelle du Grand Moncton (AMGM), photo CF.

Vendredi dernier, nous avons eu le plaisir de participer à la journée du multiculturalisme dans la ruelle Oak du centre-ville de Moncton, un événement Midis-Musique organisé par le Théâtre Capitol et  HOST Gestion d'événements et d'associations pour le compte de l'Association multiculturelle Grand Moncton (AMGM).

Table de l'ACLJ, Aurore, Éméraldine, Isabelle, Noé; photo CF.Table de l'ACLJ, Aurore, Éméraldine, Isabelle, Noé; photo CF.

Notre table était animée par la très souriante Éméraldine Libert, une nouvelle recrue qui deviendra bientôt administratrice du nouveau chapitre de l'ACLJ en Acadie (à créer). Elle était accompagnée de son petit frère Noé Libert ainsi que de sa copine Aurore d'Amario. De plus, Isabelle Colantonio, mère d'Aurore, est aussi venue mettre la main à la pâte (sans manquer d'apprécier le melon d'eau offert en rafraîchissement).

La ruelle Oak


Logo de Midis-Musique.Logo de Midis-Musique.

Chaque mercredi et vendredi, de onze à quatorze heures, se tient un événement appelé Midis-Musique dans la ruelle Oak située au coeur du centre-ville de Moncton. Cette ruelle piétonnière est adjacente au Théâtre Capitol qui est un monument culturel de cette ville.

Parmi ses nombreuses activités culturelles, ce théâtre  offre le programme École des arts de la scène du Capitol et je cite leur brochure :

Table de l'École des arts de la scène du Capitol, photo CF.Table de l'École des arts de la scène du Capitol, photo CF.L'École des arts de la scène du Capitol offre la seule formation permanente en théâtre dans le Sud-Est du Nouveau-Brunswick. Cette formation est offerte en anglais et en français par des professionnels du théâtre, pour des élèves de tous âges. Les classes hebdomadaires ont lieu de septembre à mai, en deux semestres, en plus du camp en arts dramatiques offerts au mois d'août, pour deux semaines intensives. Il existe également une classe supplémentaire où, tout au long de l'année, les participants mettent sur pied une production qu'ils présentent devant public au printemps. Cette classe, disponible aux élèves de tous âges, complémente à merveille le programme régulier de l'école et met en valeur les apprentissages artistiques du groupe d'étudiants.

Le programme de l'école exploite les thèmes établis par le ministère de l'Éducation, soit la créativité, l'exploration et la performance. Des professionnels du théâtre dirigent les élèves au travers des aventures stimulantes en improvisation, en interprétation, en analyse du scénario, en développement du personnage, en voix, en mouvement et en mimique. 

Je cite aussi leur site :

Le théâtre favorise une bonne élocution, développe la maîtrise de techniques d’expression et consolide les acquisitions de vocabulaire. La créativité, l’exploration et la performance sont les bases sur lesquelles les élèves apprennent les techniques du jeu d’acteur avec l’improvisation, le conte, la construction de scènes, le personnage, l’analyse de scène et le mouvement. En encourageant la créativité dans les classes, les élèves gagnent en confiance, acquièrent des habiletés de communication, de travail d’équipe et développent la responsabilité sociale.

Ce qui n'est pas sans rappeler la démarche d'autonomisation des jeunes personnes par le biais de l'acte créateur grâce à l'écriture ainsi qu'à l'interprétation de textes par le dessin qu'utilise  notre association depuis 2003. N'oublions pas l'importance de la représentation publique des efforts par les jeunes personnes comme moyen de prise de confiance et facteur de motivation à l'apprentissage.

Association multiculturelle du Grand Moncton

Logo MAGMA-AMGMLogo MAGMA-AMGM


Danielle Léger, coordinatrice de projets chez HOST, photo CF.Danielle Léger, coordinatrice de projets chez HOST, photo CF.La journée du multiculturalisme est une présentation de HOST qui organise aussi le Festival Multiculturel MOSAÏQ  pour le compte de l'Association multiculturelle du Grand Moncton, festival qui prendra place à Moncton les 17 et 18 juillet prochains.

Logo de HOST.Logo de HOST.

J'aurai l'occasion d'écrire sur cet événement lors de mes prochains billets. Notre association ne peut y participer officiellement cette année, faute d'espace disponible, mais nous sommes déjà invités pour l'an prochain.

Avec une participation d'artisans de Corée et de l'Inde, de danseurs et danseuses des communautés hindoue, brésilienne et africaines, ainsi que de la musique traditionnelle d'origine irlandaise, écossaise et acadienne, l'atmosphère de cette journée célébrant le multiculturalisme canadien à Moncton était définitivement à la fête comme le démontrent les nombreuses photos et vidéos ci-dessous.

Préparations de la journée fêtant le multiculturalisme canadien à Moncton, photo CF.Préparations de la journée fêtant le multiculturalisme canadien à Moncton, photo CF. 

 Préparations, sur la scène Samantha Robichaud, devant la scène, les danseuses d'origine hindoue.Préparations, sur la scène Samantha Robichaud, devant la scène, les danseuses d'origine hindoue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Table d'artisans de l'Inde et d'artisans de Corée, photo CF.Table d'artisans de l'Inde et d'artisans de Corée, photo CF.

 

 

 

 

 

 

 

Ouverture par Justin Ryan, coordonnateur d'éducation publique et aux communications de MAGMA-AMGM, photo CF.Ouverture par Justin Ryan, coordonnateur d'éducation publique et aux communications de MAGMA-AMGM, photo CF. 

 

 

 

 

 

 

 

 Photo CF.Photo CF.

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo CF.Photo CF.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Jeune qui jour l'hymne national de l'Inde, photo CF.Jeune qui jour l'hymne national de l'Inde, photo CF.

 

 

 

 

 

 

 

La politique culturelle municipale

Malheureusement, dans le feu de l'action, je n'ai pas noté les noms des trois personnes politiques présentes pour un court message de leur ville respective.

J'ai eu l'occasion d'être présenté à Ernest Thibodeau de la ville de Dieppe qui m'a offert des idées de contact pour nos projets et qui pourrait nous offrir l'accès à un local au Centre des arts et de la culture de Dieppe. Une histoire à suivre.

Riverview, photo CF.Riverview, photo CF.

 

 

 

 

Dieppe, photo CF.Dieppe, photo CF.

 

 

 

 

Moncton, photo CF.Moncton, photo CF.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les danses et les musiques

Danse de style Bollywood, photo CF.Danse de style Bollywood, photo CF.Un groupe de jeunes danseurs et danseuses de culture hindoue a parti le bal musical avec une danse traditionnelle et plusieurs danses de style Bollywood sur des airs bien connus, une fois leur petit camarade ayant joué au piano électronique l'hymne national de l'Inde (voir les 4 vidéos ci-dessous).

Lorsque j'ai demandé a parler à la personne les ayant dirigé pour l'apprentissage de ces danses, une des jeunes femmes m'a indiqué qu'elles ont apprises et chorégraphiées ces danses par elles-mêmes. Belle initiative.

Photo CF.Photo CF.Puis, quelques danses du Brésil (voir la vidéo) à laquelle plusieurs personnes de l'assistance ont participé. On remarque particulièrement la participation de Justin Ryan de MAGMA-AMGM qui a d'ailleurs promis d'apprendre une danse bollywoodienne pour le Festival Multiculturel MOSAÏQ les 17 et 18 juillet prochain.

Pour représenter les cultures des provinces Maritimes, Samantha Robichaud, qui n'a pas encore trente ans, a interprété plusieurs pièces populaires bien connues représentant les cultures irlandaise, écossaise et acadienne (voir les quatre vidéos ci-dessous). Mme Robichaud s'est fait une réputation internationale avec son violon et sept albums acclamés par la critique et on peut en apprendre plus au www.samantharobichaud.ca (principalement en anglais). Je cite son site :

Samantha s’est produite devant le prince Charles pour souligner le Jubilé de diamant de Sa Majesté la reine Elizabeth II en 2012, ainsi que devant la reine Elizabeth lors de sa visite au Canada en 2002. Samantha a aussi eu l’occasion de jouer lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Vancouver en 2010. Également en 2010, elle a remporté le prix de l’Association de la Musique de la Côte Est pour Artiste de l’année – Choix du public. En outre, elle a contribué à la composition et à la musique du disque documentaire This Is My America avec Dolly Parton et Mark O’Connor. Deux de ses compositions viennent d’être retenues pour la saison 2013 de l’émission de télévision Lost Girls.

Samantha s’est produite sur plusieurs scènes prestigieuses, notamment à Carnegie Hall, à New York; au Grand Ole Opry, au Wild Horse Saloon et au Blue Bird Café, à Nashville; au Forbidden City, en Chine; au Golden Gate Park, en Californie; au Stampede de Calgary et aux Klondike Days, à Edmonton; au festival Celtic Colours, au Cap-Breton; au gala de remise des prix de l’Association de la Musique de la Côte Est, diffusé à l’échelle nationale sur CBC; et au spectacle de clôture du Congrès mondial acadien, diffusé sur CBC. Âgée de seulement 26 ans, Samantha a déjà reçu plus de 250 prix et mentions pour ses talents à titre de musicienne, d’enseignante et d’auteure-compositrice.

Initiation publique aux rythmes des tambours, photo CF.Initiation publique aux rythmes des tambours, photo CF.Même les tambours ont été à l'honneur avec une session de formation publique au rythme sur les tambours.

 

 

 

 

 

 

Jesse Kerpan, coordinateur du McKenzie Language Learning Centre, photo CF.Jesse Kerpan, coordinateur du McKenzie Language Learning Centre, photo CF.Finalement, c'est le groupe Making Africa Proud (Bâtissons la fierté de l'Afrique) composé de jeunes danseurs et danseuses originaire de plusieurs pays africains qui ont clôturé ce bal multiculturel (voir les huit vidéos ci-dessous).

À la régie pour cette partie il y avait Jesse Kerpan, coordinateur du McKenzie Language Learning Center, un centre d'apprentissage de l'anglais au sein d'une école d'art et de design et je traduit de leur site :

La mission du McKenzie College of Arts & Design est de découvrir ces individus de talent au potentiel créateurs hors-pair, les éduquer et les guider afin de les préparer, non seulement pour une carrière artistique, mais pour une vie remplie de créativité.

En somme, une belle participation communautaire, comprenant de nombreux intervenants prenant à coeur la créativité des jeunes personnes et même un public à la fête considérant que l'événement avait lieu un jour de semaine à l'heure du midi. 

 Je donne le mot de la fin à notre nouvelle recrue Éméraldine Libert qui a constaté un fait important lors de cet événement.

Table de l'ACLJ, Aurore d'Amario, Éméraldine Libert et Claude Filimenti, photo anonyme.Table de l'ACLJ, Aurore d'Amario, Éméraldine Libert et Claude Filimenti, photo anonyme.

Claude Filimenti
Directeur général
Association pour la création littéraire chez les jeunes


 

 La musique un pont intergénérationnel et transfrontalier

Hier, lors de la Journée canadienne du Multiculturalisme à Moncton, la citation suivante de Séverine Vidal, auteure jeunesse française, a pris tout son sens : « La musique, c'est quelque chose. Ça vous rassemble tout le monde, ça vous attache les uns aux autres. »

Table de l'ACLJ, Aurore d'Amario et Éméraldine Libert, photo CF.Table de l'ACLJ, Aurore d'Amario et Éméraldine Libert, photo CF.En effet, durant cet événement haut en couleurs et riche en émotions, la musique a une fois de plus prouvé que son langage est universel. Sa force incroyable de rassembler les générations, de gommer les frontières pour célébrer, tous ensemble, les différences culturelles à Moncton. 

Tout au long de ces festivités, les plus timides se sont prêtés au jeu de la découverte de nouvelles musiques et de danses méconnues. Les intrépides, quant à eux, n'ont pas hésité à prendre part au spectacle offert par des participants fiers de leurs racines. 

C'est ce genre d'événement qui me redonne foi en l’humanité et en l'amour intergénérationnel.

Éméraldine Libert

 


Note supplémentaire du 8 juillet 2015 

Capture d'écran pour l'interdiction par Sony de visionnement dans 190 pays de ma vidéo d'un événement public.Capture d'écran pour l'interdiction par Sony de visionnement dans 190 pays de ma vidéo d'un événement public.

Interdiction par Sony de jouer ailleurs la musique destinée au Brésil.Interdiction par Sony de jouer ailleurs la musique destinée au Brésil.

Remarquons que toutes les chansons entendues pendant ces présentations de danseurs et danseuses amateurs ont fait l'objet d'une réclamation sur YouTube de la part des ayants droits, en exigeant d'obtenir les revenus de publicité générés par la vidéo le cas échéant. C'est de bonne guerre.

Fin de la liste d'interdiction par Sony.Fin de la liste d'interdiction par Sony.Seule SME (qui cache Sony Music Entertainement) a aussi exigé l'interdiction dans 190 pays de ma vidéo sur la danse du Brésil (voir liste dans les deux captures d'écran ci-contre). Bravo Sony Musique, pour le partage culturel, vous êtes champions!!!

Veuillez toutefois prendre note que Samantha Robichaud n'a absolument rien demandé et qu'elle est ravie de cette visibilité publique. Un grand merci à cette grande artiste avec le coeur à la bonne place.

 


Liens directs vers les vidéos individuelles

 

  • Brésil
    • https://youtu.be/GL3MN-3nT8M
    • Vidéo originale interdite dans 190 pays!
      en raison d'une plainte à YouTube par Sony Music Entertainement (qui se cache derrière les initiales SME).
    • Lien vers la nouvelle vidéo
    • https://youtu.be/C7IgvbS9I7g
    • L'audio original de cette vidéo (la chanson La La La (Brazil 2014) de Shakira avec Carlinhos Brown) jouée lors d'un événement public n'est donc plus disponible.
      Bravo Sony Musique, pour le partage culturel, vous êtes champions!!!

 

 

Ci-dessous les dix-sept courtes vidéos de la journée dans une liste de lecture.

votresite.ca : Tout pour faire un site à succès.

Partagez

Ancien logo de L'Association pour la création littéraire chez les jeunes (ACLJ).Ancien logo de L'Association pour la création littéraire chez les jeunes (ACLJ).

© 2015. Association pour la création littéraire chez les jeunes. Tous droits réservés.

Flag Counter

Visiteurs uniques

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?